De Mandalay à Yangon [4] – la vie sur les bords du lac Inlé

, , , , Permalink 0

bonjourAprès Kalaw, nous avons décidé de rejoindre Inlé en train. Un trajet super sympa car les paysages sont juste superbes! On passe son temps la tête à la fenêtre à fait des « wouaw », le train n’allant pas super vite (c’est le moins que l’on puisse dire), on peut prendre le temps d’apprécier chaque moment de vie croisé au fil des rails. Lorsque le train s’arrête en gare, c’est la vie des villages que l’on découvre. Les marchandes de fruits et légumes, assises par terre entourées de toutes leurs récoltes colorées avec leurs enfants qui courent et jouent autour d’elles, les vendeurs d’œufs de caille avec leurs paniers sur la tête, et les vendeurs de bétel bien entendu qui préparent les chiques à la commande. Nous sommes partis aux environs de 11h de Kalaw et sommes arrivés aux environs de 15h à la gare de Shwe Nyaung pour ensuite rejoindre la ville de Nyaung Shwe qui est située au bord du lac Inlé. Nous avons ensuite rejoins notre hôtel, il faisait faim un peu mais on avait quelques chips alors ça allait! Et puis c’est surtout qu’un gros orage tombait sur la ville, donc on n’avait pas trop trop envie de sortir. Une fois que l’orage s’est calmé, nous sommes partis à pied découvrir un peu la ville de Nyaung Shwe. Cette ville n’a absolument rien d’incroyable, si ce n’est qu’il y a des touristes partout et à la pelle! Et encore, nous étions en basse saison, en saison haute c’est encore pire à ce qu’il paraît. Nous cherchions le marché du soir, histoire de trouver quelque chose à grignoter, mais comme nous n’avions pas eu l’idée de prendre le plan de la ville avec nous (#voyageursencarton), ben on ne l’a pas trouvé. Qu’à cela ne tienne, on a trouvé un chouette resto qui est devenu notre cantine pour les jours à venir!

Inlé (35)

Inlé (36)

Inlé (37)

Inlé (40)

Inlé (42)

Inlé (41)

Inlé (49)

Inlé (27)

La chose touristique à faire à Inlé, c’est bien entendu la journée sur le Lac. Pendant la saison haute, les bateaux sont pris d’assaut par les touristes et il est recommandé de réserver la veille sa petite embarcation sous peine de rester à quai comme un cou****. Mais en saison basse, pas besoin de vous bouger le croupion! Allez tranquillou du côté des quais et on vous abordera pour vous proposer les services d’un gondolier/guide à la journée, pas besoin de vous lever aux aurores et en plus, vous pouvez même négocier les tarifs. C’est donc bien tranquillement que nous nous sommes acheminés vers les quais aux environ de 10h du matin. Nous avons pris place sur notre petit bateau et c’est parti pour une journée sur le lac Inlé. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça en jette! Le lac est juste immense, de l’eau à perte de vue et des paysages magnifiques. Sur les bords du lac, on peut voir des Resorts, ces hôtels de luxes avec leurs petits bungalows, les pêcheurs qui rangent leurs filets, les enfants qui regardent les bateaux passer. C’est calme et reposant.

Inlé (2)

Inlé (3)

Inlé (4)

Inlé (5)

Inlé (6)

Inlé (7)

Inlé (8)

Inlé (9)

En chemin, nous nous sommes arrêtés visiter le marché terrestre de NamPan. Assez impressionnant car grouillant de monde et de petites barques collées les unes aux autres! Vous y verrez beaucoup de babioles spécialement conçues pour les touristes, bien entendu, mais également des stands de fruits et légumes, des fleurs, des sacs énormes de riz et des pâtisseries assez bizarres (mais Monsieur Potiron n’a pas voulu y goûter…murf).

Inlé (11)

Inlé (12)

Inlé (13)

Inlé (14)

Nous avons également pu visiter une fabrique de bijoux en argent. Ces bijoux sont une spécialité du lac Inlé, le travail est vraiment minutieux et les bijoux magnifiques. Monsieur Potiron a commencé à engager la conversation avec un des artisans au sujet du tatouage qu’il avait sur le bras. Une chose en entraînant une autre, nous avons eu tout un cours sur le tatouage en Birmanie et ses significations. Le grand père de ce jeune homme était lui même tatoueur, il nous a montré ses anciens cahiers de tatouage, c’était vraiment super intéressant. Nous sommes restés presque 2h dans cette boutique à discuter, et nous sommes repartis les bras chargés de souvenirs!

Inlé (43)

Inlé (44)

Inlé (45)

Inlé (46)

Sur le lac, nous avons également visité une fabrique de tissus en lotus. Nous avions déjà visité plusieurs fois des ateliers de tissage, de coton ou de la soie la plupart du temps, mais c’était la première fois que nous voyons du tissus en lotus. En fait, le fil de lotus est obtenu à partir des tiges, c’est un travail super long car il faut couper les tiges pour récupérer les fils à l’intérieur. Ensuite les fils sont roulés avec les doigts…imaginez le temps que cela demande pour faire une écharpe!

Inlé (16)

Inlé (17)

Inlé (18)

Inlé (38)

Dans une de ces fabriques, nous avons rencontré des femmes girafes. C’était assez étrange et nous étions mal à l’aise. Mal à l’aise car nous avions l’impression que ces femmes étaient un peu comme des animaux dans un zoo – désolée pour la comparaison, mais vous voyez ce que je veux dire. Elles avaient quelque chose de dérangeant, mais elles étaient tellement belles et dégageaient une telle douceur. Nous sommes sortis de là avec une impression étrange…difficilement descriptible…

Inlé (21)

Inlé (22)

Honnêtement, toutes ces visites de boutiques et fabriques est sans doute la seule chose qui nous a un peu dérangé, car au final on ne peut pas réellement faire ce que l’on souhaite – c’est à dire que toutes les petites barques ont le même itinéraire, s’arrêtent dans le même resto pour manger et passent par les mêmes boutiques. Bien entendu, nous avons également visité des temples sur notre chemin…mais pour 2 temples vus,  il y a 4 boutiques de visitées. Mais bon, c’est business qui est comme ça!

Inlé (30)

Inlé (39)

Inlé (31)

Inlé (24)

LE truc que je voulais absolument voir, c’était le temple des chats sauteurs, le Nga Hpe Chaung! J’avais vu un reportage à la télé sur ce fameux temple où les moines faisaient sauter les chats à travers de cercles, et il y avait tout un encart dans le Lonely à ce sujet. Quelle ne fût pas ma déception lorsque notre guide nous dit que cela fait des années que les chats ne sautent plus au temple de Nga Hpe Chaung (bravo le Lonely – bis). Depuis que l’ancien moine à pris sa retraite, et qu’il y un nouveau moine au siège du temple, les spectacles de chat ont pris fin. Pourtant, le temple s’appelle toujours le temple des « jumping cat ». Je crie à la publicité mensongère…mais bon j’ai quand même pu papouiller quelques boules de poils, alors ça va! Après avoir visité ce temple, nous sommes rentrés sagement à notre hôtel – notre guide voulait nous emmener voir une autre fabrique/boutique mais nous en avions ras la casquette!

Inlé (19)

Inlé (20)

Inlé (25)

Inlé (26)

A chacun de nos voyages, nous essayons d’aller voir un spectacle traditionnel – nous avions vu de la danse à Luang Prabang, des marionnettes/ombres à Phnom Penh, un spectacle de kathakali en Inde, cette fois ci, nous sommes allés voir un spectacle de marionnettes, mais celles avec les fils cette fois ci. Ce soir là, nous étions trois spectateurs dans ce tout petit théâtre attenant à une maison. Le marionnettiste, monsieur Aung nous a offert une tasse de thé et des bonbons avant que le spectacle ne commence. Les marionnettes dansaient au bout des fils et l’on voyait les doigts agiles de Mr Aung bouger à une vitesse incroyable. Monsieur Aung dansait avec ses marionnettes, faisait les même pas qu’eux, mais caché derrière les décors. Une demie heure de spectacle plus tard, nous retrouvions Mr Aung en sueurs, c’est que c’est du sport d’être marionnettiste! Il nous a montré les marionnettes qu’il sculpte et fabrique lui même, nous a expliqué pleins de choses au sujet des traditions de son pays. Ce fût, là encore, un très bon moment.

Inlé (47)

Inlé (48)

Inlé (32)

Pour terminer notre dernière soirée à Inlé, nous sommes allés manger dans notre petite cantine locale. Le lendemain, nous prenions un bus de nuit pour nous rendre à Rangoon. Nous avons donc passé la journée suivant à flâner dans Nyaung Shwe, nous sommes allés au marché, avons visité quelques temples, bu un bon et vrai café (chose rare en Birmanie)… bref, nous avons passé une journée à profiter du calme de la ville pendant que les touristes, eux, étaient sur leurs bateaux sur le lac.

Inlé (28)

Le curry birman aux œufs…bon mais gras, super super super gras!

Inlé (34)

Salade de nouilles de riz, un vrai délice!

Le lac Inlé est une des destinations majeures du Myanmar, il est donc tout à fait normal que tout tourne autour du tourisme. Nous avons eu un sentiment mitigé, nous avons été époustouflé par ce que nous avons vu, mais nous avons aussi un peu regretté ce mode « voyage organisé » sur le lac. Nous avons choisi de nous laisser guider par notre guide (logique), mais peut être qui si nous nous étions plus penché sur les monastères et villages environnants, nous aurions pu décider nous même d’où nous souhaitions nous rendre.

Une chose est sûre, ne partez pas en Birmanie sans prévoir de passer 2 jours à Inlé, c’est réellement un endroit incontournable – touristes ou pas touristes!

La semaine prochaine, nous partirons pour notre dernière étape, la ville de Yangon.

—————————————————————————————————————————————–

Infos pratiques et adresses sympas

Train Kalaw – Inlé compter 4h de trajet environ – je ne me souviens plus du prix tellement c’était dérisoire!

Entrée sur le site de Inlé – 10 000 kyats/ personne (ou 10$)

Bateau à la journée – 10 000 kyats mais bien entendu, cela dépend de la saison et du nombre de passagers

Hôtel:

Zawgi Inn – 25€ /nuit. Très bon rapport qualité/prix, les chambres du Zawgi Inn sont supers grandes (mais genre super grandes), confortables quoiqu’un peu humide (en même temps, c’est normal), il y a une petite terrasse devant chaque chambre où il fait bon boire une bière le soir venu. Le petit déjeuner est correct – pas de quoi casser trois pattes à un canard boiteux, mais ça va.

Resto:

Lin Htett restaurant – un petit resto à l’angle d’une rue qui ne paie pas de mine mais qui est un vrai régal. Les prix sont plus que correct et le personnel est adorable! Un grand choix de curry birman servi avec du riz, de la soupe et tout un tas d’autres accompagnements. C’est bien simple, c’est le seul endroit où nous ayons mangé à Nyang Shwe!

Chillax Bistro – pour boire un VRAI café! Un peu en retrait de la rue principale, l’endroit est super joli.

Cet article n'a pas encore de commentaires

Laissez moi un petit message!

error: Clic droit interdit!