Le Radjasthan – Maharadjas et cobra royal

, , , , Permalink 0

bonjour

 

Il y a un an de cela, nous découvrions l’Inde – durant un peu moins de 6 semaines, nous avons parcouru ce pays immense du Nord au Sud. Bien entendu, nous n’avons pas eu le temps de tout voir, vous imaginez bien! Nous avions entendu ça et là qu’il y avait toutefois des endroits qui fallait absolument voir dans ce pays, comme la région du Radjasthan. Comme nous savions que le Nord était réputé pour être plus « dur » que le sud, nous avons décidé de commencer notre voyage par la visite de cette région…et nous avons bien fait!

La première ville du Radjasthan que nous avons découvert était Udaïpur. Cette ville est dite la ville la plus romantique d’Inde. Romantique, je ne sais pas si elle l’est, mais en tous les cas, c’est un petit havre de paix comparé au reste du pays. Alors bien entendu, c’est bruyant, ça grouille de monde, c’est sale…mais c’est une « petite » ville (de plus de 400 000 habitants, tout de même) à taille humaine où l’on peut se promener tranquillement sans se faire harceler à droite et à gauche.

Radjasthan30

Radjasthan23

Le rat qui avait la belle vie…

Radjasthan24

Le Jagdish Temple

Radjasthan22

L’entrée du Palais Royal

Radjasthan21

Auparavant, a Udaipur, les façades des maisons devaient être obligatoirement blanches, mais aujourd’hui tout le monde fait comme il le veut!

Radjasthan20

 

Radjasthan8

A l’intérieur du palais…. a ce qu’il parait, les pièces recouvertes de miroirs étaient des pièces dédiées au kama- sutra (les coquinous)

Radjasthan16

Les gens se baignent, font leur lessive, lavent la vaisselle, tout cela dans le lac Pichola

Radjasthan15

Radjasthan17

Radjasthan19
Nous logions dans une super guesthouse – la Udai Haveli Guesthouse. Ce n’est pas le confort qui faisait que cet endroit était formidable, les chambres étaient rudimentaires, mais c’était l’accueil de la famille qui tenait la guesthouse qui était incroyable. Le patron de la guesthouse était également guide, du coup il nous a fait visiter le palais royal, et nous a expliqué beaucoup de choses concernant la ville. Et puis le soir, alors que nous mangions un chouette repas cuisiné par sa femme, il nous a proposé, à nous et 4 autres touristes de nous emmener dans la « jungle » à la chasse au crocodiles. Le lendemain, nous sommes donc montés tous les 6 à bord de son mini van, direction un parc naturel en dehors de la ville. 

Radjasthan14

Le lac aux crocodiles…sans crocodiles

Radjasthan13

Salute!

Radjasthan12
Même si nous n’avons pas vu de crocodiles, sur le chemin du retour nous avons croisé un magnifique cobra royal…je ne sais pas ce qui était le plus impressionnant, le cobra ou le bond qu’à fait notre guide en voyant la bestiole! 

Radjasthan11

Sur la route, nous nous sommes arrêté visiter un super vieux temple perdu au milieu de nulle part, connu de seuls les locaux sans doute

Radjasthan28

En chemin, nous nous sommes arrêté boire quelque chose de frais dans un village de campage… les gens n’étaient pas habitués à voir des touristes

Radjasthan2

Les vendeurs de poulets!

Radjasthan

LE patron de LA guesthouse!

Après Udaipur, nous avons mis le cap sur Jodhpur. C’est à partir de là que notre voyage a pris un tout autre tournant…Déjà, nous avons eu la mauvaise idée de prendre un bus gouvernemental pour rallier les deux villes – résultat: 8h de trajet dans un bus tout déglingué, sans clim et avec 42° de température, à bouffer de la poussière et avec des indiens pas forcément très très sympas (dont le contrôleur du bus, qui s’avérait être un vrai co*****..bref). Ensuite, arrivés à Jodhpur, on négocie ferme un rickshaw, qui comme par hasard au moment de payer n’a pas la monnaie et, comble de l’horreur pour moi, balance une grosse pierre sur un chien qui aboyait (groumpf…)… Bref…

Radjasthan26

Coucou le bus de l’enfer!

Radjasthan9

Le superbe Fort de Mehrangarh

Radjasthan6

Une chose assez insupportable lorsque l’on visitait des monuments comme ce fort, c’était les 4-5 indiens qui me suivaient partout et me prenaient en photo avec leurs téléphones portables!

Radjasthan5

Salute!

Radjasthan10

La ville bleue, pas si bleue 🙂

Radjasthan3

Radjasthan4

C’est l’heure de l’apéro les gars!

Une chose qui était super chouette à Jodhpur c’était en fin de journée, lorsque l’on montait sur les toits-terrasses des guesthouses, on voyait pleins de cerfs volants partout partout… C’est très poétique!

Au départ, nous devions rester 3 nuits sur Jodhpur, et ensuite aller sur Jaipur mais à peine arrivés, entre le voyage épuisant (j’étais malade à crever en plus, merci la clim à 16° a l’aéroport), les gens pas toujours très sympas, le bruit, le stress, la saleté, la pauvreté aussi… je n’ai pas réussi à faire face et j’ai craqué. Je me revois, dans l’entrée de la guesthouse, – la Kesar Heritage, je vous passe les détails, mais un conseil, surtout n’y allez pas – en train de pleurer sans savoir vraiment bien comprendre pourquoi j’étais dans un tel état.

Du coup, au bout de 2 jours, nous avons décidé d’écourter notre séjour et d’aller directement à Agra vous le Taj Mahal.

C’était trop…trop… trop tout…

Notre expérience du Radjasthan a donc été mitigée, entre Udaîpur qui était un vrai délice et Jodhpur qui nous a laissé un goût amer, on ne saurait dire si oui ou non, on a aimé le Radjasthan…

Et vous, vous avez visité cette région de l’Inde?

6 Comments
  • Estelle
    juillet 23, 2015

    Oh ben tiens hier je parlais du choc culturel en Inde justement. J’ai passė environ 2 semaines au Rajasthan. Le bus gouvernemental pendant 9 heures avec son siège qui fait mal aux fesses, les indiens qui nous suivent à la trace avec leur smartphone…je me reconnais dans ton récit. Mais ce n’est pas que le Rajasthan qui est « trop tout », le Madhya Pradesh aussi, Delhi la pire de toutes, l’Inde en général. Il n’y a qu’au Punjab où on nous a laissé tranquilles, il y a beaucoup plus de respect là-bas. Quant au Sud, je n’y suis pas allée.

    • Mme_Potiron
      juillet 30, 2015

      Merci pour ton message Estelle! Le bus gouvernemental, une réelle épreuve, n’est-ce pas? Nous voyagions avec une autre Française d’une quarantaine d’année qui voyageait seule et que nous avions rencontré dans la GH de Udaipur, et aucun indien ne voulait s’asseoir à côté d’elle, ils préféraient rester debout dans l’allée et nous regarder! C’était juste incroyable! Et Delhi… la ville de l’horreur, à fuir! Nous avons également fait le Tamil Nadu et le Kérala et cela n’avait rien à voir, surtout dans le Kérala – j’ai même pu porter un bermuda c’est pour dire!

  • Charly
    juillet 23, 2015

    Ah les deux singes qui dominent sur leur toit ! J’adore !
    Et c’est vrai que pendant les voyages, il n’ai pas toujours facile de garder le moral quand s’accumulent fatigue et inconfort…

    • Mme_Potiron
      juillet 30, 2015

      Tout à fait, c’est parfois dur dur de continuer à apprécier le voyage quand tout va mal… J’essaie toujours de positiver en me disant que j’ai beaucoup de chance d’être là où je suis, même si je suis malade et que j’ai les nerfs à fleur de peau. Mais parfois, c’est vraiment trop difficile!

  • babakitchen
    juillet 24, 2015

    arf, j’ai voulu utiliser le petit ascenseur pour descendre te mettre un comm après avoir regardé deux fois cette série de photo, gloups, j’ai eu un petit message me disant « clic droit interdit » 🙂
    que dire, ces photos m’ont coupé le souffle, franchement superbe ! j’ai vécu à Dhaka un bout de temps, ça n’a rien à voir, j’aurais bien aimé voyager aussi un peu dans le pays …
    mais que de beauté dans ton article, je l’ai envoyé à mon patron et à mes filles, voila, quand c’est beau ça se partage !!
    je t’embrasse, prenez bien soin de vous !!

    • Mme_Potiron
      juillet 30, 2015

      Merci Barbara, c’est adorable et cela me touche beaucoup! Sincèrement, le Radjasthan est une région magnifique, il y a tant de belles choses à voir…mais les relations avec les Indiens sont tellement difficiles que ce n’est qu’une fois rentré, et après avoir pris beaucoup (beaucoup) de recul que l’on se rend compte d’à quel point c’est beau. Mais malgré tout, je crois que je n’y retournerai sans doute jamais…

Laissez moi un petit message!

error: Clic droit interdit!