Mon petit fromage frais maison

bonjourJ’adooooooore le fromage! Et même si toutes les sortes et toutes les formes de fromage trouvent grâce à mon palais, j’ai toutefois deux petits préférés: le Comté et le fromage de chèvre. Le chèvre, c’est un peu une histoire de famille. Il faut dire qu’en ayant grandit au cœur du Luberon, on était plutôt gâté à ce niveau là. Si papa Potiron a un faible pour le fromage de Banon, celui dans les feuilles de vigne qui parfois “court tout seul” tellement il est fait (ou a des petits asticots à l’intérieur…si si), je préfère le fromage de chèvre frais. Quand j’étais étudiante (ce qui était il n’y a pas si longtemps que ça, finalement *ahem*) et que je rentrais le week end dans le petit nid parental, maman Potiron m’achetait un fromage de chèvre frais de chez Morard. Mhhhhh… qu’est ce que je me régalais!

A bien y réfléchir, tous les soirs je mange une tartine de pain avec un peu de fromage de chèvre frais… et si aujourd’hui je trouve dans ma Ruche ou chez Ma Terre de bons petits fromages, je n’ai jamais retrouvé le goût du fromage de chèvre de mon enfance. Du coup, je me suis dit que j’allais tenter de faire moi-même mon petit fromage frais, cela ne devait pas être bien sorcier après tout! Alors si comme moi, vous avez envie de tenter l’expérience du “c’est moi qu’il l’ai faiiiiiiit” version fromagesque, voici ma recette!

Fromage Maison (3)

Ingrédients:

  • 1 litre de lait entier (j’ai utilisé du lait de chèvre acheté dans ma Ruche)
  • le jus d’1 citron et demi
  • 1 càs de gros sel
  • 3 càs de yaourt ou de crème fraiche épaisse
  • un torchon ou un sac à lait

Préparation:

Dans une casserole portez le lait à ébullition.

Dès qu’il bout, retirez la casserole du feu et ajoutez le jus de citron et le sel, puis remuez le tout. Vous allez voir que le mélange va devenir “grumeleux”.

Laissez ensuite refroidir le lait pendant 30 minutes environ.

Versez ensuite le lait dans votre sac à lait (ou étamine/torchon), puis pressez bien pour que tout le liquide sorte du linge. C’est un peu l’étape “mimi cracra”, moi j’adore!

Vous allez alors obtenir une sorte de pâte assez grumeleuse, mélangez-y ensuite le yaourt ou la crème pour obtenir une consistance plus onctueuse. L’ajout de yaourt/crème est facultatif à vrai dire, c’est juste une histoire de préférence au niveau de la consistance du fromage en bouche.

En attendant, en une demie heure…et bien vous avez réalisé votre fromage maison! Régalez vous!

Fromage Maison

Bon alors je ne vais pas vous mentir, ce fromage n’a absolument, mais absolument pas le même goût que le fromage de chèvre frais de mon enfant. D’ailleurs, on sent très peu le goût de chèvre, ce qui plaira aux personnes qui n’apprécient pas trop ce type de fromage. En revanche, il est très bon et surtout très frais, d’ailleurs Monsieur Potiron a beaucoup aimé ce fromage – sachant que Monsieur Potiron n’aime pas trop trop le fromage, je peux dire que c’était une petite réussite.

Fromage Maison (2)

Je l’ai fait nature, mais vous pouvez aussi y ajouter de l’ail haché ou des fines herbes afin de lui donner un petit goût façon “Boursin”. Après cette première expérience de fromage maison et grâce à mon super sac à lait, j’ai bien envie maintenant de tester la confection de fromage végétaux, d’ailleurs je lorgne déjà sur le bouquin de Marie Laforêt.

Et vous, vous avez déjà tenté le fromage maison?

Fiche recette téléchargeable: Fromage maison

7 Comments
  • DeeDee's Cuisine
    octobre 27, 2015

    Il a l’air délicieux! Ça donne envie d’essayer!

    • Mme_Potiron
      octobre 30, 2015

      Et si simple à réaliser! Pourquoi s’en priver?

  • MerryGoRoundGirl
    octobre 27, 2015

    Tout comme toi, je suis une dingue de fromage, je crois que je ne pourrai pas m’en passer dans la vie! Et plus particulièrement le fromage de chèvre aussi, parce qu’il n’y a pas à dire, c’est le meilleur tout simplement 🙂
    Je valide entièrement ta recette, ça a l’air super à faire! Et avec de l’oignon, de l’échalote, du poivre, du curry, de l’ail (bon pas tout en même temps, hein, un par un je veux dire :)), ça doit être juste top!
    Bises,
    Céline.

    • Mme_Potiron
      octobre 30, 2015

      Le fromage, c’est la vie 🙂 Avec un bon pain qui croustille, c’est le paradis! Du curry, je n’y aurai pas pensé, mais ça doit être pas mal…ouuuuu alooooors…avec….du piment d’Espelette!!! Rhoooo, ouiiiii!!

      • MerryGoRoundGirl
        octobre 30, 2015

        Ahah mais je mélange avec tout, au grand dam des gens autour de moi 🙂

  • Marie
    octobre 30, 2015

    Bonjour,

    J’adooore le fromage aussi. Est ce qu’on peut laisser celui ci “vieillir” un peu ou faut il obligatoirement le manger frais ?

    • Mme_Potiron
      novembre 2, 2015

      Bonsoir Marie! Vous pouvez faire sécher ce fromage si vous le souhaiter, par contre il y a un peu de “préparation”.
      Tout d’abord, il faudra mettre le fromage dans des petits pots (type pot de yaourt) et les laisser dans les pots durant 24h dans un endroit frais et sec.
      Ensuite, il faut démouler les fromages est les rouler dans le sel – il faut qu’il y a du sel sur tous les côtés. avant de les démouler. Enfin, il suffit de les placer sur un torchon et de les laisser sécher en les retournant tous les jours et en changeant de torchon également.

      9. Au bout de 3 jours d’affinage, ils peuvent être mangés, cela donne un chèvre frais. Toutefois, vous pouvez les laisser sécher encore afin de faire un fromage de chèvre plus sec. Au delà de ces 3 jours d’affinage, surélever alors le fromage pour qu’il ne soit plus en contact avec le torchon, l’idéal étant de le placer dans un garde-manger, sur de la paille ou sur une grille ; à la cave ou dans une pièce fraiche, à défaut, au réfrigérateur mais dans ce cas, sortir les fromages de temps en temps (par exemple la nuit).

Laissez moi un petit message!

error: Clic droit interdit!