Salade à la grenade et choux de Bruxelles [vegan]

La dernière recette de Janvier, dernière recette sur la thématique “Veganuary”. J’espère tout au long du mois vous avoir (un peu) convaincu que la cuisine végane n’est pas si compliquée qu’on peut le penser et qu’il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives qui permettent d’adapter sa consommation. Est-ce que je suis devenue végane? Non, enfin du moins pas que je sache! Je n’ai jamais aimé le lait, et dès que l’on a pu trouver des yaourts au soja dans les rayons du supermarché, Maman Potiron les a substitué aux yaourts au lait de vache. Je peux donc dire que de ce côté là, devenir végane ne me poserai pas de problème. Par contre, j’avoue avoir un très très gros faible pour le fromage…mon petit péché mignon. Désormais, si je trouve une alternative végane – comme pour le cheddar, le parmesan, le fromage à tartiner – je prend. Sinon, comme pour le bon fromage de chèvre que j’adore, je fais en sorte de consommer local et acheter aux petits producteurs. C’est pas grand chose, mais c’est déjà bien! Et les œufs? Ici on a la chance d’être entourés de fermes où les gens vendent les œufs des poules qui gambadent dans la cours de leur ferme. Et pour les gâteaux et autres pâtisseries, j’ai du substitut. Bref, vous le savez, je ne ferai jamais l’apologie d’un mode de consommation plutôt qu’un autre, et jamais j’essaierai de convaincre qui ce soit de devenir végéta*ien ou quoi que ce soit d’autre. Je partage juste ici avec vous quelques unes de mes recettes et de mes expériences autour de mon assiette!

Peut être un jour j’aurai le courage de partager avec vous mon cheminement en termes de végétarisme, pourquoi du comment, mais on voit tellement d’articles à ce sujet que des fois je me dis “mouais, encore un truc sans originalité!” bien qu’en fait chacun a une histoire différente. La mienne n’est pas très originale, je suis passée du “je mange que de la viande blanche” à “je mange que du poisson” à “je ne mange rien qui a des yeux” comme beaucoup de personnes. Le pourquoi j’ai pris ces décisions par contre est lié à mon histoire à moi, et ce n’est pas le sujet du jour. Non aujourd’hui, on parle choux de Bruxelles, crus et en salade siouplait m’sieurs dames!

Ce qui est très drôle c’est que Monsieur Potiron qui n’est pas un grand fan de légumes, qui n’aime pas trop les carottes ni les champignons, et qui laisse parfois le “vert” (aka les légumes) au bord de son assiette, a une vraie passion pour les choux de Bruxelles. Bon, passion, okay, j’exagère un peu peut être, mais il aime franchement beaucoup ça. Et tant mieux, parce que les British et les choux de Bruxelles, c’est l’amour fou! Ils adorent ça, presque autant que les patates et les petits pois. Souvent les choux de Bruxelles accompagnent le “sunday roast” avec les “yorkshire puddings” remplis de “gravy”. En fait…les anglais…ils sont un peu bizarres. Bref…les choux de Bruxelles donc, on en trouve facilement ici et ils sont cultivés localement, deux bonnes raisons de les cuisiner à la maison!

Salade à la grenade et choux de Bruxelles
Nbr de personnes 2
Imprimer
Préparation
15 min
Préparation
15 min
Ingrédients
  1. 200 gr de choux de Bruxelles
  2. 1/2 grenade
  3. 50 gr de noix de Grenoble
Pour la vinaigrette
  1. 1 càs de vinaigre de vin
  2. 2 càs d'huile d'olive
  3. 1 càc de moutarde de Dijon
  4. 1 càc de jus de citron
  5. Sel & poivre
Préparation
  1. Emincez les choux de Bruxelles - il faut qu'ils soient coupés très finement, ce qui est assez fastidieux, utilisez une mandoline si vous en avez une. Mettez les choux dans un saladier.
  2. Dans un bol mélangez tous les ingrédients pour la vinaigrette avec une pincée de sel et de poivre.
  3. Versez le tout sur les choux, mélangez bien et laissez mariner pendant 5 minutes.
  4. Ajoutez ensuite les graines de grenade et les noix.
  5. Mélangez bien et régalez vous!
Potiron & Coriandre http://potironetcoriandre.com/

Cet article n'a pas encore de commentaires

Laissez moi un petit message!

error: Clic droit interdit!