Sur les routes Islandaises [1]

 Aujourd’hui je vous emmène dans mon sac à dos, ou plutôt à l’arrière de notre petit 4×4, sur les routes Islandaises. Comme vous le savez nous sommes assez attirés par les pays nordiques, il suffit d’aller voir ici nos quelques voyages, Suède, Norvège, Danemark, Finlande, nous les avons tous découvert. Restait à notre tableau de voyage l’Islande. Nous en avions envie depuis longtemps, mais les prix des billets d’avion au départ du Sud de la France ont souvent refroidis nos ardeurs. Mais en vivant dans le Nooooord de l’Angleterre, ben techniquement on est plus proche du pays et du coup les billets d’avion sont bien meilleurs marché. Surtout quand on découvre qu’il y a une compagnie low-cost Islandaise qui fait des vols depuis Édimbourg (et qu’on est a 3 petites heures de voiture de la capitale Ecossaise). Il nous aura donc pas fallu bien longtemps pour nous décider à réserver un aller-retour au mois d’Avril dernier, pile poil pour mon anniversaire en plus. Ouais, fêter son anniversaire en Islande, c’est un peu chouette quand même! Alors des articles sur les road-trips en Islande il en fleurit des tas sur la blogosphère, donc je ne vais pas m’étendre sur le pourquoi du comment nous avons décidé d’aller à tel endroit plutôt qu’à tel autre etc etc…. Je vais juste me contenter de partager avec vous les quelques photos (enfin quelques…), deux trois petites anecdotes de voyages et quelques adresses plutôt sympa. 

Itinéraire de nos 3 premiers jours

Aller, en voiture simone: c’est toi qui conduis, c’est moi qui klaxonne!

Jour 1 – Keflavik – Reykjanes – Blue Lagoon – Grindavik

    

 

Jour 2 – Grindavik – Selatangar – Krysuvik – Hveragerdi – Stokkseyri – Eyrarbakki – Vatsnolt

Pour la petite histoire, c’était le jour de mon anniversaire, et le bonjour de Monsieur a été “Joyeux Anniversaire! Bientôt la ménopause!”. Vous ai-je dis à quel point j’aime cet homme?

Même le GPS était perdu sur les petites routes!

 

L’impression de marcher sur la lune

Si vous passez par Hveragerdi il faut absolument que vous goutîez le pain cuit à la vapeur des sources chaudes! Un pur délice!

Jour 3 –  Vatsnolt – Hella – Flojtsadalur – Seljalandfoss – Gulfoss – Skogafoss – Vik

Ne vous fiez pas au soleil – 2 h après avoir pris cette photo nous sommes tombés dans une tempête de neige et on était heureux d’avoir notre petit 4×4!

Le calme avant la tempête!

 

Alors apparemment, en face c’est le fameux volcan au nom imprononçable “eifjallallatrucbidule”. Enfin, c’est ce qu’il y avait écrit sur le panneau…

Le ciel bleu…après la tempête!

Vik et ses plages de sable noir

Et aussi incroyable que cela puisse paraître, nous avons même eu la chance de voir des aurores boréales, toujours aussi magique!

Je ronchonne toujours quand je suis en pyjama et qu’à minuit je dois sortir et qu’il fait un froid de canard… mais ça vaut vraiment la peine!

*****************************************************************************************************

Infos pratiques et bonnes adresses:

Vol Édimbourg – Keflavik: Wow Air en France ils ont des vols au départ de Paris et Lyon. Pour une idée nous avons payé €180 (£165) par personne l’A-R en Avril pendant les vacances scolaire

Voiture de location: Iceland Car Rental. Compagnie basée à l’aéroport de Keflavik, prix supers corrects et personnel plutôt sympa. On avait loué un petit Suzuki Jimny, parfait pour 2 personnes environ €400 (£320) la semaine kilométrage illimité et assurance de base. On ne regrette absolument pas d’avoir loué un 4×4 étant donné l’état de certaines routes et surtout les 2 jolies frayeurs que nous avons eu (coucou la tempête de neige et le vent de folie!). 

Blue Lagoon: Ultra touristique mais c’est juste trop chouette! Il faut réserver à l’avance le jour et l’heure, plusieurs formules sont dispos (de la basique sans serviette de bain à la méga prouprout peignoir tongs et tutti le tralala). Nous avons opté pour la seconde formule – serviette + masque à l’algue + boisson. On peut rester autant de temps qu’on veut – j’y serais bien restée 5h mais Monsieur lui au bout d’1 heure en avait marre de la trempête. J’ai réussi à étirer le machin en sirotant doucement mon verre de prosseco pendant 1h30. Par contre, vérifiez bien où vous mettez votre serviette de bain, me suis fait piquer la mienne et quand on sort de l’eau et que dehors il fait 2°C ben croyez moi, détendu du pompon ou pas, ça agace un tantinet. 

Au niveau logement il faut savoir que beaucoup de Guesthouse en Islande ne proposent pas le petit déjeuner, mais vous trouverez la plupart du temps une cuisine à votre disposition avec tout ce qu’il faut. Et les Islandais sont des gens vraiment adorables et très accueillants, bref, il y a peu d’hôtel et beaucoup de petites guesthouses et c’est tant mieux! 

Mar Guesthouse – Grindavik: €75/nuit, simple mais pas cher, chambre super grande, propre et plutôt bien placée juste à côté du Blue Lagoon. On recommande!

1A Guesthouse – Vatnsholt: €92/nuit, notre coup de cœur du séjour. Une toute petite guesthouse, 2 chambres seulement, tenue par un couple de personnes d’un certain âge (ahem) vraiment adorables. Au calme, perdue dans la campagne avec une vue superbe, chambre ultra confortable avec thé/café et chocolat Islandais. 

Nicehostel Seljaland – Seljaland: €115/nuit petit dej compris. Si vous aimez l’ambiance auberge espagnole, alors allez y, sinon passez votre chemin! La chambre était chouette, décorée sobrement mais chouette malheureusement nous étions en face de la cuisine commune et c’était assez… bruyant et odorant (coucou l’odeur du steak hâché dans tes naseaux à 10h du soir!). L’emplacement est idéal toutefois et le personnel très sympa, mais si nous devions retourner dans la région, nous n’irons sans doute pas dans cet guesthouse. 

Cet article n'a pas encore de commentaires

Laissez moi un petit message!

error: Clic droit interdit!