Frosé à la nectarine

A ce qu’il paraît, il fait chaud…très chaud… Je dis “paraît” car ici, ce que nous avons vu du mois d’août ressemble fortement à ce que nous avons eu en juillet: du soleil, de la pluie, du soleil, de la pluie, et des températures qui dépassent rarement les 20° (aller, 22°…dans la voiture…garée au “soleil”). Pour le coup, je ne suis pas trop trop mécontente d’avoir migré dans le nooooooord, car la canicule c’est vraiment pas cool. Je me souviens que dans le Sud, l’une de mes principales angoisses était de garder au frais Mademoiselle Lapinette, car au dessus de 25° les pinous, ils n’aiment pas trop ça. C’est qu’ils ne régulent pas leur température aussi facilement qu’un chihuahua ces petites choses là… Alors quand il faisait trop chaud je mouillais une serviette que j’accrochais au ventilateur: clim maison! Ou alors des bouteilles d’au glacée glissées sous le tapis aussi! Ici, on n’a pas ce souci me direz vous, mais je pense quand même à vous sous la canicule qui rêvez d’un bon verre bien frais. Alors les amis, cette recette est pour vous, mais pas pour votre lapinou.

Un petit cocktail bien frais à base de rosé et de nectarines, à boire avec modération (ou pas!) à l’apéro ou bien à servir en dessert. Ici il n’y a rien de compliqué, il faut juste penser à préparer les ingrédients la veille et aussi avoir un bon blender – un blender qui blende les glaçons. Je rêve toujours un jour d’avoir un Vitamix trôner dans ma cuisine… mais il y a d’autres priorités et pour le moment mon blender “professionnel” acheté pour une bouchée de pain au Aldi du coin fait très bien l’affaire. Et il blende les glaçons, en plus!

Avant je n’étais pas très très vin, enfin, je ne suis pas très très alcool en général (bon, je ne suis “plus” très très alcool pour être honnête…haaaaaa…quand j’étais jeune… bref…). Mais depuis qu’on vit ici, j’apprécie de plus en plus un petit verre de vin le soir en regardant un épisode d’une série que je découvre 10 ans après tout le monde (on vient tout juste de s’abonner à Netflix). Et ma préférence va très nettement pour le vin rouge, autant avant j’aimais bien le vin blanc sucré et moelleux, autant maintenant je préfère un bon rouge. Serait-ce un autre indice que oui, irrémédiablement, je vieillis? Arf… Anyway, j’espère que cette petite recette vous tentera et surtout n’hésitez pas à venir me dire par ici si vous l’avez testé (et approuvé?).

2 Comments
  • Sab
    août 6, 2017

    Bonsoir,
    Je découvre ton blog et je dois dire que j’adore le ton (et le rosé aussi ailleurs 🙂 ) J’essayerai cette recette avec plaisir mais j’ai juste une question : avec ou sans la peau les nectarines ? Bonne soirée et à très vite pour le verdict de la dégustation de ton frozé 😉

    • Mme_Potiron
      août 8, 2017

      Merci merci <3 Bonne question! Perso j'ai laissé la peau (la flemme), ça rajoute un peu de couleur mais je ne pense pas qu'avec ou sans cela change beaucoup 🙂

Laissez moi un petit message!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Clic droit interdit!