Risotto à la salade trévise

Le challenge de la recette du jour a été de réussir à prendre des photos pas trop moches de ce gloubiboulga de risotto. Déjà, à la base, le risotto n’est pas évident à prendre en photo de manière jolie, mais si vous rajoutez une couleur assez étrange, un peu violette, un peu marron, cela rend les choses encore plus compliquées. Mais pourtant cela aurait été un sacrilège de ne pas partager cette recette par ici pour cause de photo moche!

La salade trévise est souvent consommée froide (comme toutes les salades), mais elle peut également se consommer cuite comme sa cousine (soeur?) l’endive. Elle a un petit goût amer, mais si elle est cuisinée avec d’autres saveurs, comme ici des noix, du Stilton et de la sauge, on sent à peine son amertume. Et puis elle rajoute une touche de couleur dans les plats, et la couleur, en hiver, cela ne se refuse pas! 

Comme vous le savez, le Stilton est l’équivalent du roquefort Français. Donc si vous ne trouvez pas de Stilton, utilisez du roquefort et cela fera parfaitement l’affaire! L’association roquefort et noix est quant à elle très connue pour être une réussite à tous les coups. Et puis histoire de rajouter un petit côté « cocorico » à l’ensemble, j’ai mis du vin rouge dans mon risotto! Crémeux et gourmand, c’est un plat unique qui ne nécessite aucun accompagnement ni artifice. 

Cet article n'a pas encore de commentaires

Laissez moi un petit message!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Clic droit interdit!