La dinde de la cougourde

bijour2
Tous les ans, je n’ose imaginer combien de dindes et chapons sont sacrifiés sur l’hôtel de la sacro-sainte table de Noyel. Je suis d’accord que la dinde n’est peut être pas l’animal le plus joli de la planète, mais il ne mérite pourtant pas de subir un tel génocide! J’avoue que si je ne mange pas d’animaux, le chapon trône toujours à la table de fête chez mes parents le 25 à midi, tradition oblige (le soir, c’est boudin blanc/compote, il y a des traditions comme ça!). Souvent je me contente de l’accompagnement – on mange toujours trop à Noël de toutes façons. Mais cette année, j’ai décidé de me lancer dans la confection de MA dinde à moi. Celle que personne ne voudra sans doute manger, mais qui me donnera l’impression de faire “comme tout le monde” et surtout évitera les sempiternelles remarques des tatas/tontons/cousins/cousines (si vous êtes végé, vous savez de quoi je parle!).

J’ai trouvé cette recette ici, je l’ai un peu modifié, mais vraiment pas beaucoup.
 
7H3A5575
 
 
7H3A5627
 
 
7H3A5644
 
 
7H3A5651
 
Et vous, les végés, que mangez vous pour Noël?
 
 

 

 
0 Comments

Laissez moi un petit message!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Clic droit interdit!