Gratin brioché au panais et huile de truffe

 

Avec les choux de Bruxelles et le carottes, le panais est un des indispensables sur les tables de fêtes. Simplement rôti au four, avec un peu d’huile d’olive et de romarin, c’est un pur délice. Et les restes sont parfaits glissés dans une soupe!

Ici je les ai fait rôtir avant de les glisser dans un gratin façon “bread and butter pudding” avec du pain brioché. Je ne vais pas vous mentir, c’est un plat assez “riche”, préférez le donc comme plat principal plutôt qu’en accompagnement. Enfin cela dépend de l’appétit de vos convives! 

 L’huile de truffe donne un petit côté festif et raffiné à l’ensemble, et si vous avez la chance de trouver des truffes fraîches vous pouvez en râper sur le dessus, cela sera encore meilleur. Vous pouvez faire cuire les panais la veille, le plat en lui même ne demandera pas beaucoup de préparation, et le top c’est qu’il cuit tout seul gentiment au four pendant que vous prenez l’apéritif avec vos convives!  

Cet article n'a pas encore de commentaires

Laissez moi un petit message!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Clic droit interdit!